28 Oct

Avant de commencer à vendre sur les marchés, il est indispensable d’être bien au courant de toutes les démarches à réaliser au niveau administratif pour être bien en règle en cas de contrôle et commencer son activité en toute sérénité.

Les deux statuts juridiques du commerçant

Avant de commencer à vendre, il faut savoir que chaque commerçant peut choisir entre le statut de marchand fixe ou de marchand ambulant, 2 statuts qui revêtent chacun des avantages et inconvénients très différents.

Le marchand fixe (ou abonné): il loue simplement un espace à la mairie sur des périodes variant généralement entre 3 mois et 1 an. L’avantage est évident: quoiqu’il advienne, ils sont certains de disposer de leur espace de vente pendant toute la durée de leur contrat. Le prix de ces emplacements peut varier selon sa localisation au sein du marché et est fixé par la commune elle-même. Ce statut oblige toutefois le vendeur à s’engager pour une période  donnée quel que soient les résultats de son activité sur le marché. Il vaux donc mieux être bien renseigné sur le marché en question (fréquentation, type de produit déjà vendu par la concurrence…) avant d’opter pour ce statut.

Le marchand ambulant (ou commerçant volant): à la différence de l’abonné, le marchand ambulant ne dispose d’aucun emplacement défini. Il doit se présenter au placier  avant l’ouverture du marché et espérer que des places soient encore disponibles (désistement de marchand fixe par exemple). En règle générale, chaque marché prévoit un certain nombre d’emplacements supplémentaires que les marchands ambulants pourront occuper. S’il y a trop de vendeurs par rapport au nombre de places disponibles, le placier procède à un tirage au sort. Les moins chanceux repartent donc bredouille… L’avantage principal réside en ce qu’il n’y a absolument aucun engagement à prendre auprès des mairies. Si les ventes sur une place de marché ne sont pas satisfaisantes, rien ne vous oblige à revenir. Par contre, il est très difficile de planifier quoi que ce soit lorsqu’on est pas sûr d’avoir un emplacement sur les marchés de son choix.

Les documents à obtenir

Avant de commencer à vendre sur les marchés, il faut s’inscrire à la Chambre du Commerce et de l’Industrie (CCI) pour les activités commerciales ou à la chambre des Métiers et de l’artisanat pour les activités artisanales. Cette inscription est obligatoire.

Pour les commerçants ambulants qui comptent vendre leurs produits en dehors de leur commune de résidence, il faut obtenir une carte professionnelle de commerçant ou artisan ambulant. Cette carte coute 15E, a une validité de 4 ans et peut être obtenue ou renouvelée dans des délais assez courts (une quinzaine de jours en moyenne). Elle s’obtient auprès de la CCI ou de la Chambre des Métiers (formulaire: cerfa n°14022*02)

En cas de contrôle lorsque vous êtes sur votre stand de marché, le commerçant doit fournir:

  •  l’extrait d’immatriculation au Registre du Commerce et des sociétés
  • sa carte de commerçant ambulant (sauf si c’est un abonné)
  • une attestation des services fiscaux à demander au centre des impôts qui atteste que le vendeur est à jour dans le paiement de ses différents impôts.

Dans le cas où vous importez des produits venant de l’étranger, il est préférable de se munir également du Certificat d’Origine de vos produits. Grossiste Thaïlande délivre systématiquement ce certificat à tous ses clients qui sera utile au moment du dédouanement mais également en cas de contrôle directement sur votre stand.

Trouvez votre place!

Toutes les formalités administratives remplies, vous êtes prêts à vendre. Il vous suffit de trouver un emplacement.

Si vous voulez vendre sur les marchés en tant que marchand fixe, il suffit de contacter les mairies pour vous renseigner sur leurs conditions quant à la location d’un emplacement sur leur commune. Dans certaines villes très demandées, il se peut qu’aucun emplacement fixe ne soit disponible avant plusieurs mois, il vaux donc mieux s’y prendre à l’avance.

Pour les marchands ambulants, il faudra se rendre sur place avant l’ouverture du marché et solliciter le placier qui pourra ou non vous attribuer une place.

Les prix des places sont très variables selon les communes, leur attractivité touristique, l’emplacement précis au sein du marché… D’une manière générale, les prix tournent entre 1 et 15E au m2 en moyenne.

 

Grossiste Thaïlande soutient les commerçants et vendeurs sur les marchés en proposant des produits populaires et de qualité à commander en gros et en français depuis la Thaïlande!

N’hesitez pas à nous contacter, nous seront ravis de vous aider dans vos projets.